Pour faciliter la communication entre les étudiants algériens préparant un magistère et les doctorants titulaires d'un magistère et tous les diplômés du système classique

Nous cherchons des modérateurs pour nous aider à gérer et améliorer le forum, SVP contactez l'administrateur, merci d'avance pour votre soutien!
Derniers sujets
» Nouveaux Projets de Recherche Formation Universitaire (PRFU).
Hier à 8:20 par NostalgieGelLeReveilleur

» Conférence CFD & Tech 2018, 12-14 Nov 2018
Dim 20 Mai 2018 - 13:28 par CFD-Tech

» Conférence CFD & Tech 2018
Dim 20 Mai 2018 - 13:27 par CFD-Tech

» evues Open Access
Dim 6 Mai 2018 - 18:11 par Farid159

» les revues open access?
Sam 5 Mai 2018 - 11:25 par Invité

» Métallisation par apport de matière dure
Dim 29 Avr 2018 - 10:08 par Bouzertini

» Une première inscription doctorat en 2014/2015 puis une pause...
Ven 27 Avr 2018 - 9:41 par HENZOW23

» Cotutelle de thése
Mer 25 Avr 2018 - 12:25 par Invité

» Programme National Exceptionnel PNE 2018-2019
Lun 16 Avr 2018 - 15:35 par NostalgieGelLeReveilleur

» Programme National Exceptionnel PNE 2018-2019
Lun 16 Avr 2018 - 15:29 par NostalgieGelLeReveilleur

» Stage à l’étranger
Dim 15 Avr 2018 - 17:03 par Abd El Krim

» A MONSIEUR LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Sam 14 Avr 2018 - 8:12 par Invité

» renseignement
Mar 10 Avr 2018 - 22:58 par Invité

» Magister et Master
Mar 20 Mar 2018 - 17:09 par Invité

» Inscription doctorat cotutelle ????
Dim 26 Nov 2017 - 11:51 par Sabin06

» Последние новости политики здесь
Jeu 23 Nov 2017 - 7:37 par Martinwhazy

» Recherche d'un encadreur pour doctorat en traduction
Mer 15 Nov 2017 - 9:10 par Boubrit

» Concours doctorat 2017/2018
Dim 5 Nov 2017 - 16:10 par Invité

» inscription 1ere année doctorat en science (doctorat classique)
Dim 5 Nov 2017 - 9:46 par SYH

» concours d'ingénieur de laboratoire en automatique
Mer 25 Oct 2017 - 11:33 par Invité

» heure max pour un vacataire
Jeu 19 Oct 2017 - 15:30 par Invité

» interrogation
Mar 10 Oct 2017 - 18:47 par Invité

» cherche sujet concours doctorat electrotechnique
Sam 7 Oct 2017 - 22:32 par maitre05

» modèle d'une autorisation d'un employeur pour passer le concoure de doctorat
Mar 3 Oct 2017 - 10:42 par HANANE SA

» Recrutements MAB - Les dernières annonces
Sam 30 Sep 2017 - 17:07 par Invité

Science Actualités
Science Magazine News
Nature Magazine News
Visitors Map
Chat
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Lun 23 Sep 2013 - 22:02

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Répression féroce des étudiants devant le Ministère

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

kamizo

avatar
Depuis la matinée, des barrières de la police nous ont
empêchés de marcher jusqu’au ministère de l’Enseignement
Supérieur. Mais lorsqu’on a coupé la route,
les policiers ont compris que nous étions vraiment
déterminés à tenir notre rassemblement. Dés lors, ils
ont relâché leur dispositif», précise encore notre interlocutrice.
Pour rappel, les forces de l’ordre ont tenté lundi matin
de disperser par la force plusieurs centaines d’étudiants
protestataires à Ben Aknou, au niveau du siège du
ministère de l’Enseignement Supérieur. Les étudiants
qui ont décidé de reconduire leur mouvement de protestation
ont démontré fermement leur détermination
à se rassembler devant le département de Harrouabia.
Mais les policiers, mobilisés en nombre, ont empêché ce
nouveau sit-in. Ils n’ont pas hésité également à recourir
à la matraque pour effrayer et terrifier les étudiants.
Toutefois, révoltés par la présence de cet arsenal répressif,
plusieurs centaines d’étudiants ont tenté de
forcer le cordon de sécurité mis en place au niveau du
siège du ministère de l’Enseigmenet Supérieur. Des
«Casques Bleus» et des «CRS» se sont installés tôt
la matinée devant le département de Harrouabia pour
empêcher une nouvelle manifestation de colère des
étudiants grévistes.
Par conséquent, quelques affrontements ont éclaté
entre les forces de l’ordre et des centaines d’étudiants
qui réclament haut et fort leur droit à manifester pacifiquement.
Repoussés et malmenés par les services
de sécurité, ces étudiants ont décidé ainsi de bloquer
la route qui mène vers le ministère de l’Enseignement
Supérieur.
«Nous resterons ici jusqu’à l’aboutissement de notre
combat. La matraque et la répression ne vont pas nous
effrayer. On ne se laissera pas faire comme ça. On se
battra jusqu’au bout», s’écrient des étudiants que nous
avons joint par téléphone. Ces derniers ont confirmé
que les foules estudiantines scandent en ce moment
des slogans contre le régime.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum