Pour faciliter la communication entre les étudiants algériens préparant un magistère et les doctorants titulaires d'un magistère et tous les diplômés du système classique

Nous cherchons des modérateurs pour nous aider à gérer et améliorer le forum, SVP contactez l'administrateur, merci d'avance pour votre soutien!
Derniers sujets
» Nouveaux Projets de Recherche Formation Universitaire (PRFU).
Mar 22 Mai 2018 - 8:20 par NostalgieGelLeReveilleur

» Conférence CFD & Tech 2018, 12-14 Nov 2018
Dim 20 Mai 2018 - 13:28 par CFD-Tech

» Conférence CFD & Tech 2018
Dim 20 Mai 2018 - 13:27 par CFD-Tech

» evues Open Access
Dim 6 Mai 2018 - 18:11 par Farid159

» les revues open access?
Sam 5 Mai 2018 - 11:25 par Invité

» Métallisation par apport de matière dure
Dim 29 Avr 2018 - 10:08 par Bouzertini

» Une première inscription doctorat en 2014/2015 puis une pause...
Ven 27 Avr 2018 - 9:41 par HENZOW23

» Cotutelle de thése
Mer 25 Avr 2018 - 12:25 par Invité

» Programme National Exceptionnel PNE 2018-2019
Lun 16 Avr 2018 - 15:35 par NostalgieGelLeReveilleur

» Programme National Exceptionnel PNE 2018-2019
Lun 16 Avr 2018 - 15:29 par NostalgieGelLeReveilleur

» Stage à l’étranger
Dim 15 Avr 2018 - 17:03 par Abd El Krim

» A MONSIEUR LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Sam 14 Avr 2018 - 8:12 par Invité

» renseignement
Mar 10 Avr 2018 - 22:58 par Invité

» Magister et Master
Mar 20 Mar 2018 - 17:09 par Invité

» Inscription doctorat cotutelle ????
Dim 26 Nov 2017 - 11:51 par Sabin06

» Последние новости политики здесь
Jeu 23 Nov 2017 - 7:37 par Martinwhazy

» Recherche d'un encadreur pour doctorat en traduction
Mer 15 Nov 2017 - 9:10 par Boubrit

» Concours doctorat 2017/2018
Dim 5 Nov 2017 - 16:10 par Invité

» inscription 1ere année doctorat en science (doctorat classique)
Dim 5 Nov 2017 - 9:46 par SYH

» concours d'ingénieur de laboratoire en automatique
Mer 25 Oct 2017 - 11:33 par Invité

» heure max pour un vacataire
Jeu 19 Oct 2017 - 15:30 par Invité

» interrogation
Mar 10 Oct 2017 - 18:47 par Invité

» cherche sujet concours doctorat electrotechnique
Sam 7 Oct 2017 - 22:32 par maitre05

» modèle d'une autorisation d'un employeur pour passer le concoure de doctorat
Mar 3 Oct 2017 - 10:42 par HANANE SA

» Recrutements MAB - Les dernières annonces
Sam 30 Sep 2017 - 17:07 par Invité

Science Actualités
Science Magazine News
Nature Magazine News
Visitors Map
Chat
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Lun 23 Sep 2013 - 22:02

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Article n°2 : Cristallographie des métaux

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Article n°2 : Cristallographie des métaux le Dim 5 Aoû 2012 - 10:35

Admin Hania



Entre l’état liquide (au-delà de la température de fusion) et l’état solide (l’ambiante, sauf les métaux liquide), la plupart des métaux présentent plusieurs structures cristallines en fonction de la température : on parle de formes allotropiques. Ces structures sont en général simples, par exemple les structures cubique centrée (c.c), cubique à faces centrées (c.f.c) et hexagonale compacte (h.c) qui sont représentées sur la figure 1.
Dans le cas du fer (Fe), il existe trois formes allotropiques :
* Fer c.c dit « ferrite » entre la température ambiante et 908 °C ;
** Fer c.f.c dit « austénite » entre 908 °C et 1401 °C ;
*** Fer c.c dit « delta » entre 1401 °C et 1528 °C ;

Les indices d’une direction dans un cristal sont les plus petits nombres entiers formant entre eux le même rapport que les composantes d’un vecteur colinéaire à la direction considérée : par exemple, la diagonale d’une maille cubique se note <111>. Dans le cas particulier des cristaux cubiques dont le paramètre égale à (a), la direction est perpendiculaire à la famille de plans parallèles entre eux, et la distance entre plans réticulaires les plus proches est : d hkl = a / racine(h²+k²+l²)




Figure 1 : Systèmes cristallographiques simples.


1 — Dans le système cubique centré, la maille cubique comporte un atome au centre et un à chaque sommet, soit deux atomes en propre (les atomes à chaque sommet étant communs à huit mailles). La maille élémentaire, contenant un atome, est rhomboédrique. Un plan tel que BED correspond aux indices de Miller (111) et BCHE à (110).
2 — Dans le système cubique à faces centrées, la maille cubique comporte un atome à chaque sommet et un au milieu de chaque face, ce qui correspond à quatre atomes par maille. La maille élémentaire est également rhomboédrique et contient un atome.
3 — Dans le système hexagonal compact, la maille élémentaire contient deux atomes et est un prisme droit à base losange (GBAFG’B ’A’F ’ sur la figure 1). Mais on considère plus souvent le prisme droit à base hexagonale de volume triple du précédent. Sa hauteur est c = a racine(8/3), a étant la longueur du côté de l’hexagone de base. La maille hexagonale comporte un atome à chaque sommet du prisme, un au centre de chaque base et en plus trois atomes (M, N et P ) dans le plan situé à mi-distance des deux bases, et qui se projettent (parallèlement aux génératrices du prisme) aux centres des triangles équilatéraux tels que AGB. Dans les systèmes hexagonaux, on utilise en général quatre indices de Miller h, k, l, m, pris respectivement par rapport à GB, GD, GF et la hauteur GG’ ; h, k et ne sont donc pas indépendants, mais : l = - (h+k). Le plan de base est alors désigné par (0001) et un plan tel que ABA’B ’, dit plan prismatique de première espèce, est noté (1-100).

Principaux métaux de structure simple

i) c c :
— alcalins (Li, Na, K, Rb, Cs) ;
— métaux de transition de milieu de série (V, Nb, Ta, Cr, Mo, W, Fe) ;
— formes allotropiques de haute température de beaucoup de métaux (Ti, Zr, Hf, U, Fe, Mn, ...) ;
— Ba.
ii) c f c :
— métaux nobles (Cu, Ag, Au) ;
— métaux de fin de série de transition (Ni, Rh, Pd, Ir, Pt) ;
— Pb, Ca, Sr, Al, Fe, Ce, Th.
iii) h c :
— quelques métaux divalents (Be, Mg, Cd, Zn) ;
— métaux de début de série de transition (Ti, Zr, Hf, Sc, Y, La) ;
— Co, Tc, Re, Ru, Os, Tl ;
— Li et Na à basse température (77 K).

Une maille élémentaire du réseau cristallin peut également être définie comme le plus petit volume délimité par les plans médiateurs des vecteurs joignant un nœud du réseau à tous les autres : c’est la cellule de Wigner-Seitz. Chacun des types de réseau rencontré dans la nature est classé suivant ses éléments de symétrie et constitue un réseau de Bravais.

Il existe 14 réseaux de Bravais :
• cubique (simple, centré, à faces centrées) ;
• hexagonal ;
• trigonal ou rhomboédrique ;
• tétragonal ou quadratique (simple, centré) ;
• orthorhombique (4 systèmes) ;
• monoclinique (2 systèmes) ;
• triclinique.

Si l’on assimile les atomes à des sphères indéformables en contact les unes avec les autres dans le solide, on peut montrer que les structures c.f.c et h.c correspondent à des empilements aussi compacts que possible de telles sphères : en effet, chaque plan (111) d’un cristal c.f.c ou chaque plan de base (0001) d’un cristal h.c peut être considéré comme une couche compacte d’atomes, chaque atome sphérique étant en contact avec ses six voisins. Dans tous les cas, la fraction de volume total occupé par les sphères est maximale et égale à 0,74.

Mots clés : Cristallographie, Forme allotropique, Température, Réseau d’atomes, Maille, Réseau de Bravais, Empilements.

youb-sab


Merci infiniment

3 Cristallographie des métaux le Lun 6 Aoû 2012 - 19:54

Zouaoui


Salutation,
Merci pour cet article Hania, je suis de ton avis sur tous ce que tu as dis sur cet article sauf pour
- Les liquides (métaux liquides) qui présentent des liaisons en chaines et non pas des réseaux cristallins.
- La cristallisation des métaux ne dépond pas que de la température de leurs élaboration, il vos mieu dire, à mon avis si vous le permettez, dépend des conditions de leurs élaborations, comme ça tu résume tous (température d’élaborations, défaut, vitesse de dépôt s’il s’agit d’un dépôt,…).
Et il ne faux pas oublier de dire que ces histoires des réseaux de bravai ne sont valides que si nous considérons les atomes des métaux comme étant des sphères dures.
Saha shourake et ramdanek
Amicalement

Admin Hania



Salem ;

Merci Zouaoui pour ton intervention, certains informations méritent d'être révisées et puis ça m'arrive de le faire exprès pour voire la réaction des gens du domaine Smile .
Vous avez raison, on parle de "conditions d'élaboration", c'est mon mon fétiche, je ne sais pas comment je l'ai loupé Smile

Sa7aftourkoum et à la prochaine.


Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum